IMAC_EQUIPE.jpgMalgré le fait qu'on ait pas mis la bannière très très longtemps pendant le match, on peut dire qu'on a été vu au niveau national. Tout d'abord sur TF1, puis sur le net, car nous sommes (rapidement, il est vrai) passés à la télé sur une chaine nationale à une heure de grande écoute. Si si, c'est vrai, juste avant la présentation des joueurs. Mais c'est sans compter le journaliste de l' Équipe, qui, à cause (ou grâce, peut être) au match pitoyable, n'a rien eu de mieux à faire que de lire les banderoles, et c'est pourquoi nous sommes cités dans son article du journal d'hier. (Propos de Clément Vayer)