Voici un photo d'une balle de ping-pong découpé aux dimensions de mon appareil photo-numérique Minolta Dimage Z2 (Bridge sans prétention). La découpe à plusieurs endroits permet un encastrement correct de la balle de ping-pong sur le flash en position ouverte.


Une photo de la balle


Des clichés d'intérieur (Pris rapido)

Avec flash
Avec notre diffuseur + flash



Les photos présentées ne sont pas tout à fait brutes, j'ai juste utilisé Gimp pour les recadrer, d'aileurs la deuxième n'a pas les même proportion que la première, mais qu'importe, c'est juste pour montrer la différence entre sans et avec la balle de ping-ping. Focale, exposition, diaphragme restent identiques.

L'exemple suivant illustre les limites de l'utlisation de balle de ping, dans ce cas la balle de ping n'est pas assez puissante pour atténuer le flash, on pourrait même se faire la réflexion suivante : Est-ce bien utile d'utiliser le flash dans ce cas là, surtout avec une surface métallique en fond si réfléchissante.

Des clichés d'extérieur (limite)


Sans notre diffuseur
Avec notre diffuseur + flash



Le premier cliché est sans le flash, tandis que le deuxième est réalisé avec le flash + filtre. J'ai également le cliché avec le flash sans le filtre, mais il n'y a que très peu de différence, la surface de fond étant tellement réfléchissante.

PS : Merci à Célia pour avoir gentillement posée