Catégories

Même si le but a atteindre et le même, c'est à dire mettre en place une interface front office et un back office pour gérer les commandes, il existe deux entités distinctes. La première est directement une solution open-source d'e-commerce, d'ailleurs on peut la citer : "OsCommerce" et la deuxième est une solution CMS sur laquelle on greffe un module E-business, on a Joomla et son module virtualMart très connu, Emencia Commerce Suite (ECS) , Zwook ou bien encore Ezpublish etc...


Cms ou gestionnaire de contenu

Pour ceux qui l'ignorent, un CMS est une solution, qui, comme son acronyme l'indique, permet de gérer du contenu. C'est à dire qu'après installation de ce dernier sur un serveur Web, tout est déjà fait ou presque. Prenons un exemple plus parlant,  Si vous voulez gérer / rédiger des articles ordonnés par un nombre non défini de rubriques le CMS est la solution idéale, le seul travail que vous avez a accomplir c'est l'installation du CMS (5 min mais variable selon le CMS) et personnaliser l'interface Internaute. Toute la gestion rubrique, sous rubrique, article (activé/ désactivé/brouillon/attente validation), gestion des droits des rédacteurs ... sont déjà exécutés pour vous.  (Exemple d'utilisation CMS Ramirez Dance / Le plaisir d'apprendre)

Vous l'aurez compris les CMS, de base ne sont pas particulièrement destinés à l'e-commerce, leur utilisation est plutôt générique c'est pourquoi l'utilisation d'un plugin spécialisé pour cette tâche devient obligatoire.

Des solutions OpenSource complètes

Les solutions Open source n'ont rien à envier à leurs homologues payantes. Voici un petit aperçu des fonctionnalités possibles :

Côté client (front office)

  • Liste des produits (photo, descriptif, prix..)
  • Différente version d'un même produit, options d'article (taille, couleur, etc.)
  • Fonctionnalités dites "top ten", visualisation des nouveautés, possibilité de visualisation des meilleurs ventes.
  • Choix de produits par fabriquant.
  • Multi devises et conversion intégrée
  • Moteur de recherche intégré
  • Prise de commande (fonction du panier)
  • Consultation de son compte
  • Consultation de l'historique d'achat
  • Paiement par Chèque, Carte Bancaire ou virement.
  • Options de transports disponibles
  • Internationalisation du service (choix de la langue),  gestion en conséquence des frais d'envois.
  • Confirmation au client en temps réel de l'enregistrement de sa commande par Email.
  • Suivi sur Internet en temps réel de la commande ...

Côté administration (back office) 

  • Gestion des catégories des produits avec module CRUD (Create, Read, Update, Delete) et leurs caractéristiques
  • Gestion des fournisseurs (description, photo du forunisseur, url externe)
  • Gestion des promotions des produits (ancien prix, nouveau prix, date de la promotion)
  • Configuration du module de paiement 
  • Configuration du module de port
  • Gestion des devises et des langues du site, VAT
  • Edition des factures et des bons de livraison.
  • Statistiques sur les produits et les fournisseurs.
  • Liste des clients inscrits et des commandes passées.
  • Gestion des destinataires de la lettre d'information.
  • Synthèse des consultations par rubriques et produits.
Pour résumé on peut dire que pour la plupart des solutions nommées, nous sommes en face de réels solutions logiciels PGI / ERP


Avantages / Inconvénients des solutions OpenSource

L'avantage majeur est la gratuité du produit, en effet si vous ou votre équipe avez les compétences requises pour l'installation et la mise en fonctionnement de la solution d'e-commerce, il ne vous coûtera rien en licence, ni en en  téléchargement du produit. Cependant pour garantir la qualité du produit une équipe spécialisée composant le noyau dur est présente pour assurer un support descent. Cette équipe est souvent appelée pour assurer des interventions, des modifications du produit d'origine pour des demandes particulières. A côté de cette équipe, toutes une communautés de passionnés s'affairent pour améliorer le produit, pour ajouter des nouveaux modules etc... Aussi il est compréhensible que la principale faiblesse des solutions OpenSource est de gérer ce flux important de nouvelles contributions. Même si ça fonctionne plutôt pas mal, il est pas rare de devoir bricoler pour ajuster et mettre à jour les modules de son application.